Propositions

Pôle IV - Agir de façon concertée 1

Arguments

  • Profil de Tina Fournier Ouellet

    Je crois qu'il serait en effet intéressant de mettre en place un système de dépistage pour les « problèmes » de développement à différents niveaux, et ce, dès la petite-enfance, afin de favoriser la persévérance scolaire. D'ailleurs, les éducateurs en garderies ou en centres de la petite enfance devraient, si ce n'est pas déjà le cas, devraient recevoir une formation (même si celle-ci est de base) pour être en mesure d'accompagner les parents dans l’identification de troubles potentiels.

    Entre autres :

    - Les troubles de comportement
    - Les troubles psychologies ou psychiatriques
    - Les retards intellectuels ou moteurs (dont la motricité fine)
    - La douance (enfants à haut potentiel)

    En étant en mesure de dépister les problématiques avant l'entrée à l'école, l'enfant pourrait être mieux pris en charge et ainsi réduire les risques que l'école ne nuise encore davantage à son plein développement.

    Un suivi devrait être fait entre les services en petite-enfance, les écoles et les parents, pour permettre un meilleur encadrement à long terme.

    0
  • Profil de Tina Fournier Ouellet

    Toute personne qui opère un service de garde (peu importe que ce soit en installation, en milieu familial ou dans un CPE) devrait recevoir une formation adéquate et uniformisée sur divers aspects de l'enfance (ex. : dépistage de troubles comportementaux ou familiaux, développement moteur, intellectuel, physique et social de l'enfant, etc.).

    3