Propositions

Pôle II - Miser sur la prévention 1

Arguments

  • Profil de OBERLIN

    L'éducation doit rester dans le domaine public ou privé contrôlable . Le non contrôle des enseignements communautaires est un danger pour moi.

    0
  • Profil de OBERLIN

    Oui mais ne pas stigmatiser les enfants "vulnérables" tout le temps. Tous les enfants le sont au moins potentiellement. Une bienveillance globale, de solides notions sur le développement des enfants sont les premiers gages d'un engagement éducatif réussi aux services des petits. Accompagner les enfants et les parents dans les apprentissages sans avoir à tout moment comme seule ligne de suivi que la notion de réussite et toute la pression que cela provoque dès le plus jeune âge. Accompagner , développer les activités manuelles de base ( triturer, visser, etc) avant de passer au graphisme. Savoir bien définir ce qui revient de l'abstrait ( en particulier les représentations sur support visuel) et savoir ce qu'un enfant peut apprendre , à quel âge et dans quelle étape de progression de son développement.

    0
  • Profil de OBERLIN

    OBERLIN Pour

    1 novembre 2016 19:07

    Lié à la proposition : Une approche où le parent devient la Boîte à outils de son enfant

    Excellente idée. Je suis ce concept depuis des années, en particulier lorsque mes petits patients ont des problèmes de graphisme . Les parents deviennent de vrais acteurs lorsqu'on leur donne des conseils avisés et personnalisés avec un projet réalisable à court terme. Ils deviennent des accompagnateurs actifs , se sentent valorisés et valorisent leur enfant qu'ils découvrent sous un autre angle. Les programmes "officiels" sont trop vastes et impersonnels. Les parents sont perdus dans des méandres trop techniques. Le suivi personnalisé par des professionnels croisés régulièrement et sensibilisés à ces prises en charge est pour moi la bonne solution. Mettons en première ligne la bienveillance.

    0